La sécurité

Il n’existe pas de code spécifique aux cycles.
Mais le vélo étant classé dans la catégorie des véhicules, certains articles s’appliquent aux cycles.
Les articles cités dans les pages sécurités du site du Comité départemental de cyclotourisme de l’Essonne ont été récupérés sur le site Légifrance à la rubrique « Code de la Route ».
Sur ce site se trouve également le code forestier et le code rural, dont la connaissance est à prendre en considération pour les randonnées VTT.
Les articles relatifs aux cycles extraits du code de la route ont été regroupé dans le document que vous pouvez télécharger.
Les différents panneaux se rapportant à la conduite du vélo sont identifié à la fin du document ainsi que le tarif des infractions. 

RAPPEL DES PRINCIPAUX ARTICLES DU CODE DE LA ROUTE
RELATIFS A LA CIRCULATION DES CYCLISTES

 

1 – Définitions : Article R110-2

  • Cycle
  • Cycle à pédalage assisté
  • Bande cyclable
  • Piste cyclable
  • voie de circulation
  • Voie verte
  • Zone de rencontre
  • Zone 30
  • Aire piétonne

2 – Signalisations 

  • Article R313-1 :Tout véhicule ne peut être pourvu que des dispositifs d’éclairage ou de signalisation prévus au présent code. Ceux-ci doivent être installés conformément aux prescriptions du présent chapitre.
  • Article R313-4La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni d’un feu de position émettant vers l’avant une lumière non éblouissante, jaune ou blanche.
  • Article R313-5 :La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout cycle doit être muni d’un feu de position arrière. Ce feu doit être nettement visible de l’arrière lorsque le véhicule est monté.
  • Article R313-18 :Tout cycle doit être muni d’un ou plusieurs catadioptres arrière. Lorsque la remorque d’une motocyclette, d’un quadricycle à moteur, d’un tricycle à moteur, d’un cyclomoteur ou d’un cycle, ou son chargement, masque le ou les catadioptres du véhicule tracteur, la remorque doit être munie du ou des dispositifs correspondants, dont le nombre est fixé à deux obligatoirement si la largeur de la remorque dépasse 1,30 mètre.
  • Article R313-19 :Tout cycle doit être muni de catadioptres orange visibles latéralement.
  • Article R313-20 :Tout cycle doit être muni d’un catadioptre blanc visible de l’avant. Tout cycle peut comporter à l’arrière et à gauche un dispositif écarteur de danger.
  • Sanction : Le fait pour tout conducteur d’un cycle de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe

3 – Signaux d’avertissement

  • Article R313-33 :Tout cycle doit être muni d’un appareil avertisseur constitué par un timbre ou un grelot dont le son peut être entendu à 50 mètres au moins. L’emploi de tout autre signal sonore est interdit.
  • Sanction :Le fait, pour tout conducteur d’un cycle, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe.

4 – Freinage

  • Article R315-3 : Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la première classe 

5 – Circulation

Principe Général de Circulation 

  • Article R412-6 :
  • Article R412-7 :
  • Article R412-9 :
  • Article R412-10 :
  • Article R412-18 :
  • Article R412-19 :
  • Article R412-23 :
    • S’il s’agit de voies de circulation générale non spécialisées, tout conducteur doit en marche normale emprunter celle de ces voies qui est le plus à droite et ne franchir ces lignes qu’en cas de dépassement, dans les conditions fixées au chapitre IV du présent titre, ou lorsqu’il est nécessaire de traverser la chaussée,
    • S’il s’agit d’une voie de circulation réservée à certaines catégories d’usagers, les autres usagers ne peuvent franchir ou chevaucher la ligne que pour quitter la chaussée ou l’aborder
  • Article R412-29 :
  • Article R412-30 :
    • Matérialisation des voies de circulation.
    • Feux de signalisation lumineux

Sanction : Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

  • Article R412-31 :

Sanction : Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe

  • Article R412-34 :
  • Article R413-17 :

Maîtrise de la vitesse

  • Sa vitesse doit être réduite lors du croisement ou du dépassement de piétons ou de cyclistes isolés ou en groupe.

Dépassement

  • Article R414-4-IV:
  • Article R414-11 :
  • Article R415-1 :
  • Article R415-2 :
  • Article R415-3 :
  • Article R415-4 :
  • Article R415-6 :
  • Article R415-7 :

Intersections et priorité de passage.

Sanction : Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

  • Article R415-9 :
  • Article R415-10 :
  • Article R415-14 :Pour l’application de toutes les règles de priorité, une piste cyclable est considérée comme une voie de la chaussée principale qu’elle longe, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police.
  • Article R415-14 :Aux intersections, l’autorité investie du pouvoir de police peut décider de créer :
    • Sur les voies d’accès, des feux de signalisation décalés et distincts, l’un pour les cycles et les cyclomoteurs, l’autre pour les autres catégories de véhicules,
    • Sur les voies d’accès équipées de feux de signalisation communs à toutes les catégories d’usagers, deux lignes d’arrêt distinctes, l’une pour les cycles et cyclomoteurs, l’autre pour les autres catégories de véhicules,
    • Une voie réservée que les conducteurs de cycles et de cyclomoteurs sont tenus d’emprunter pour contourner l’intersection par la droite.

Stationnement gênant ou dangereux

  • Article R417-11 :Est également considéré comme gênant tout arrêt ou stationnement d’un véhicule sur les chaussées, voies vertes, pistes, bandes, trottoirs ou accotements réservés à la circulation des véhicules de transports publics de voyageurs, des taxis ou des véhicules d’intérêt général prioritaires

Sanction : Tout arrêt ou stationnement gênant prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe

6 – Dispositions complémentaires

  • Article R431-1 :Lorsqu’ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d’un cycle doivent porter hors agglomération un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation et dont les caractéristiques sont prévues par un arrêté du ministre chargé des transports.
  • Article R431-5 : Sur les motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur, cyclomoteurs et cycles, le transport de passagers n’est autorisé que sur un siège fixé au véhicule, différent de celui du conducteur.
  • Article R431-6 : Les conducteurs de cyclomoteurs, de cycles à plus de deux roues, de cycles attelés d’une remorque ou d’un side-car ne doivent jamais rouler de front sur la chaussée.
  • Article R431-7 : Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, (ligne continue, rétrécissement de chaussée,..) notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche.
  • Article R431-9 :Pour les conducteurs de cycles à deux ou trois roues, l’obligation d’emprunter les bandes ou pistes cyclables est instituée par l’autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet.

Par dérogation aux dispositions de l’article R. 110-2, les conducteurs de cyclomoteurs à deux roues, sans side-car ni remorque peuvent être autorisés à emprunter les bandes et pistes cyclables par décision de l’autorité investie du pouvoir de police.
Lorsque la chaussée est bordée de chaque côté par une piste cyclable, les utilisateurs de cette piste doivent emprunter celle ouverte à droite de la route, dans le sens de la circulation.
Les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les aires piétonnes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police, à la condition de conserver l’allure du pas et de ne pas occasionner de gêne aux piétons.
Hors agglomération, les conducteurs de cycles peuvent circuler sur les accotements équipés d’un revêtement routier.

  • Article R431-10 :Hors agglomération, le long des routes pavées ou des routes en état de réfection, la circulation des cycles et cyclomoteurs à deux roues sans remorque ni side-car, est autorisée sur les trottoirs et contre-allées affectées aux piétons. Dans ce cas, les conducteurs sont tenus de circuler à l’allure du pas à la rencontre des piétons et de réduire leur vitesse au droit des habitations.
  • Sanction :

Nous vous demandons de respecter ces règles élémentaires de sécurité, si ce n’est pas pour vous, faites le pour vos copains cyclos. De plus, en cas d’accident, votre responsabilité sera engagée si vous n’avez pas respecté le Code de la Route.

« le partage de la route en toute sécurité passe par le respect du code de la route par les cyclotouristes et par les automobilistes. »
Le port du casque est formellement conseillé. De même, surtout en cas de temps gris, le port de vêtements de couleur vive.

LES REGLES ELEMENTAIRES DE SECURITE

Tous les ans, la pratique du cyclotourisme sur route et à VTT provoque des accidents parfois mortels pour différentes raisons : non respect du code de la route, non port du casque, mauvais état du vélo ou de la chaussée, chute, accident provoqué par un tiers, …

Pour ainsi réduire et éviter ces accidents, quelques règles de sécurité et de bonne conduite sont à suivre.

Respect du code de la route :

  • Roulez à deux de front au maximum et se mettre en simple file dès que les conditions de circulation l’exigent (circulation dense, tombée de la nuit) et lorsqu’un véhicule voulant dépasser annonce son approche (article R. 431-7),
  • Prévenir les changements de direction,
  • Respecter les stops et feux tricolores,
  • En cas d’arrêt, toujours se placer hors de la chaussée
  • Avoir un éclairage et une signalisation en état de fonctionnement.
  • Le code de la route exige qu’un vélo soit équipé :
    •  d’un feu jaune ou blanc à l’avant émettant une lumière non éblouissante et d’un feu rouge à l’arrière nettement visible  (article R 313-4 et 313-5),
    • de dispositifs réfléchissants : blanc à l’avant, rouge à l’arrière et orange latéralement (roues, pédales)

Le port du casque :

  • Bien qu’il ne soit pas obligatoire, le port du casque est vivement conseillé. Il permet de réduire de 80 % la gravité des traumatismes crâniens survenus suite à une chute à vélo.
  • Le casque doit être correctement choisi et réglé :
    • Il faut choisir un casque rigide, léger, ventilé, confortable et absorbant les chocs,
    • l doit être adapté à la morphologie de la tête du cyclotouriste et correspondre aux normes de sécurité européennes,
    • Le casque doit couvrir le front, le haut et l’arrière de la tête ainsi que les tempes du porteur,
    • Le système de fixation doit être simple à ouvrir et à fermer avec des sangles réglables,
    • Enfin, tout casque ayant subi un choc doit être remplacé.

Etre visible et avoir du matériel adapté :

  • Portez des vêtements clairs et des accessoires réfléchissants (Gilet réfléchissant, baudriers, brassards, écarteurs de danger)
  • Partez rouler avec un vélo en parfait état mécanique et vérifiez souvent l’état des pneumatiques, l’usure des patins de frein et des câbles,
  • Enfin, adoptez un comportement respectueux envers les autres usagers.

En cas d’accident :

Si vous êtes témoin d’un accident, n’oubliez pas de :

  • PROTEGER (la victime, les autres personnes)
  • ALERTER (15, 18 ou 112)
  • SECOURIR

Toutefois, si vous êtes victime ou auteur d’un accident en utilisant votre vélo, vous devez compléter et envoyer une déclaration de sinistre.

La déclaration de sinistre est disponible auprès de votre club. Elle est à compléter et à envoyer au siège fédéral. Vous pouvez aussi la télécharger « ICI« .

Il est aussi possible de saisir directement en ligne via l’espace « licenciés » du site de la FFVélo

Vous pouvez aussi vous instruire en allant sur le site du secourisme ou vous pourrez connaître les premiers gestes de secours.

Il interdit à tout cycliste :

  • de rouler dans une voie de bus (amende deuxième classe) sauf si la réglementation le permet.
  • de ne pas s’arrêter pour laisser un bus quitter son arrêt (amende deuxième classe).
  • de changer de file dans un bouchon pour aller plus vite (amende deuxième classe).
  • d’utiliser une voie comportant au sol une flèche pour tourner alors qu’il va tout droit ou inversement (amende deuxième classe).
  • de ne pas rester maître de sa vitesse, par exemple s’il percute une voiture par l’arrière parce qu’il n’a pas eu le temps de freiner (amende quatrième classe).
  • de franchir une ligne blanche (amende quatrième classe).
  • de ne pas rester sur sa droite en marche normale (amende quatrième classe).
  • de rouler à plus de deux côte à côte (amende deuxième classe).
  • de se faire tirer par un véhicule, même un autre vélo (amende deuxième classe).
  • de ne pas utiliser une piste cyclable quand elle existe ou ne pas rouler au pas dans les aires piétonnes (amende deuxième classe).
  • de ne pas respecter l’arrêt absolu imposé par le panneau « STOP » à une intersection de routes (amende quatrième classe).
  • de refuser la priorité à droite à une intersection de routes (amende quatrième classe).
  • de ne pas respecter l’arrêt imposé par un feu rouge fixe ou clignotant (amende quatrième classe).
  • de circuler en sens interdit (amende quatrième classe).
  • de ne pas respecter les feux lumineux régulant la traversée des piétons (amende quatrième classe).
  • de circuler sur la partie gauche de la chaussée en marche normale (amende quatrième classe).
  • de ne pas respecter les signaux des agents prescrivant l’arrêt absolu (amende quatrième classe).

L’absence d’accessoires:

  • dispositif de freinage (amende première classe + immobilisation).
  • d’éclairage ( amende première classe + immobilisation ).
  • Système réfléchissant de jour et de nuit (amende première classe).
  • Avertisseur sonore (amende première classe).
  • de gilet réfléchissant lorsque les conditions de visibilité sont réduites ( amende deuxième classe)

 Amendes : Le prix à payer

Classes

Amende forfaitaire minorée (1)

Amende forfaitaire

Amende majorée

Amende maximum (2)

Piéton

———-

4€00

7€00

38€00

Première

———-

11€00

33€00

38€00

Deuxième

22€00

35€00

75€00

150€00

Troisième

45€00

68€00

180€00

450€00

Quatrième

90€00

135€00

375€00

750€00

Cinquième

———-

———-

———-

1500€00 (3)

 

(1) Pour les cas de stationnements, l’amende forfaitaire minorée ne s’applique pas.
(2) Pour le non respect des « feux rouges », des « STOP » et des « céder le passage », l’amende forfaitaire, minorée ou non, ne s’applique pas
(3) Si récidive l’amende est doublée et ne peut pas dépasser 3000€00
Amende forfaitaire minorée (1) réglée dans les 3 jours de la remise ou dans les 15 jours de l’envoi.
Amende forfaitaire : paiement entre le 4ème et 45ème jour qui suit l’infraction.
Amende majorée si elle n’est pas réglée au-delà de 45 jours suivant l’infraction.
Amende maximum prévue par le Code pénal

Seules les infractions commises au moyen de véhicules pour la conduite desquels un permis de conduire est exigé sont susceptibles d’entraîner un retrait de points Néanmoins les infractions relevant du pénal ( conduite en état d’ivresse, mise en danger délibéré d’autrui, ) peuvent avoir des incidences sur la possession ( globalement ) du permis de conduire.

Avant de s’élancer sur la route, il ne faut pas oublier que le vélo est un véhicule et que le cycliste doit le respecter. la route est hostile et le pratiquant n’a que son casque pour se protéger.
La charte du pratiquant sur route a été édité pour rappeler les consignes à respecter pour randonner en toute sécurité.
  • J’applique le Code de la route en toutes circonstances.
  • Je porte toujours un casque. 
  • J’utilise un vélo équipé réglementairement, et en parfait état mécanique. 
  • Je suis correctement assuré.
  • J’adapte mon comportement aux conditions de circulation. 
  • Je maintiens un espace de sécurité avec le cycliste qui me précède. 
  • Je vois et je prends toutes les dispositions pour être vu. 
  • Je choisis un parcours convenant à mes capacités physiques. 
  • Je roule sans mettre en cause ma propre sécurité ni celle des autres usagers de la route.Je connais la procédure d’appel des secours en cas d’accident.
  • Je respecte la nature et son environnement.
  • Je respecte les autres usagers de la route.
  • J’observe les consignes des organisateurs quand je participe à une manifestation de cyclotourisme.
La charte des déplacements des cyclotouristes
Avant de s’élancer sur les chemins et les sentiers, il convient de rappeler les principes de base à suivre.
La charte du pratiquant VTT a été édité par la Fédération Française de Cyclotourisme dans un souci du respect de l’environnement, d’une cohabitation harmonieuse avec les autres usagers des espaces naturels et d’une pratique en toute sécurité.
  • Je reste courtois(e) avec les autres usagers et je reste discret(ète), 
  • Je maîtrise ma vitesse en toutes circonstances,
  • Je dépasse avec précaution les randonneurs pédestres et équestres qui restent toujours prioritaires, 
  • Je respecte la nature et les propriétés privées, 
  • Je roule impérativement sur les sentiers balisés et ouverts au public, 
  • Je m’interdis de pénétrer en sous-bois et dans les parcelles de régénération,
  • J’informe d’autres personnes de mon itinéraire et je ne pars jamais seul(e),
  • J’emporte avec moi un nécessaire de réparation, une trousse de première urgence et une carte détaillée du parcours, 
  • Je prends connaissance à l’avance des difficultés, de la distance du trajet choisi et je ne prends pas de risques inutiles,
  • Je m’informe des conditions météorologiques avant de partir en montagne,
  • J’observe le Code de la route en tous lieux et toutes circonstances,
  • Je porte toujours un casque.

Cette Charte s’adresse d’abord à l’ensemble des structures sécuritaires de la FFVélo avec comme double objectif, de réaliser un consensus interne cohérent, et de permettre une action sécuritaire externe convergente.
Elle s’adresse aussi à l’ensemble des Pouvoirs Publics en charge de la voirie : élus, maîtres d’ouvrages et maîtres d’œuvre public, concepteurs et entreprises routières privés, enfin tous ceux qui concourent à la mise en œuvre et à l’entretien des chaussées, afin qu’ils se sentent conjointement responsables à l’élaboration de ces projets.

Au sommaire de ce document :

 

  • 01 – LE SCHÉMA DIRECTEUR CYCLABLE
  • 02 – CHOISIR ET VALIDER UN AMÉNAGEMENT CYCLABLE
  • 03 – LES BANDES ET PISTES CYCLABLES
  • 04 – LES CHEMINEMENTS MIXTES
  • 05 – LA VOIE CENTRALE BANALISÉE
  • 06 – LES COULOIRS BUS
  • 07 – LES DOUBLE-SENS CYCLABLES
  • 08 – LES ZONES DE CIRCULATION PARTICULIÈRES EN MILIEU URBAIN
  • 09 – LES TOURNE-À-GAUCHE ET LES TOURNE-À-DROITE
  • 10 – LES GIRATOIRES
  • 11 – LES RALENTISSEURS OU SURÉLÉVATIONS
  • 12 – LES BANDES RUGUEUSES
  • 13 – LES RÉTRÉCISSEMENTS DE LA CHAUSSÉE
  • 14 – LES VÉLOROUTES ET VOIES VERTES
  • 15 – LE STATIONNEMENT DES CYCLES
  • 16 – LA SIGNALISATION HORIZONTALE – MARQUAGE AU SOL
  • 17 – LA SIGNALISATION VERTICALE – LES PANNEAUX DE POLICE
  • 18 – L’ENTRETIEN, LA CONCEPTION, LA VALIDATION DES AMÉNAGEMENTS CYCLABLES
ANNEXES
  • 1 – PANNEAUX DIRECTIONNELS POUR CYCLISTES
  • 2 – PANNEAUX RELATIFS À LA CIRCULATION DES CYCLISTES
  • 3 – QUELLES LIGNES DE MARQUAGE AU SOL
  • 4 – TRAFIC MOYEN JOURNALIER (TMJA)
  • 5 – UTILISATION DE LA COULEUR
  • 6 – BIBLIOGRAPHIE
  • 7 – ADRESSES UTILES
  • 8 – GLOSSAIRE
securite_charte_cyclable_2019
La charte s’appuie sur les documents édités par le Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA), les cahiers techniques de l’association des Vélo & Territoires (à l’aquelle le département adhère depuis 2006), le guide de la Fédération Française de cyclotourisme (FFVélo) et le memento de la Fédération pour les Circulations Douces en Essonne (FCDE).

Ce document court et illustré est un résumé, ciblé sur les spécificités du département de l’Essonne.
Il présente les différents principes en matière d’aménagements cyclable et piétons que le département appliquera lors ses travaux et qu’il souhaite faire respecter pour tous les travaux qu’il subventionne. 
La charte départementale des circulations douces (février 2009)
L’annexe à la charte (février 2009)
La carte des itinéraires de circulations douces (version mars 2013)

Pour vous aider à mieux appréhender tous les pièges de la route, la FFVélo a édité un fascicule de référence.
Deux exemplaires sont disponibles dans tous les clubs FFVélo, n’hésitez pas à les consulter.
Vous y retrouverez les sujets suivants :
  • Le Délégué sécurité club
  • Dispositions réglementaires
  • Dispositions conseillées
  • Principaux panneaux routiers
  • La pratique du VTT
  • L’accident de la route
  • L’accident cardio-vasculaire
  • Les assurances
  • Environnement et développement durable
  • Bibliographie et sites Internet
télécharger le document (taille fichier 6.6 Mo)

UNE APPLICATION DEDIEE POUR SIGNALER NOS PROBLEMES
La FFVélo a décidé de s’appuyer sur cette application, déjà utilisée depuis 2014 par les
autres fédérations des sports de nature, pour que chaque pratiquant puisse signaler les anomalies
rencontrées sur nos lieux de pratique.

Cette application, en ligne ou à télécharger, via l’Apple Store ou le Google Play, devrait faciliter les traitements de problèmes et de plus chacun ayant maintenant un smartphone dans sa poche, il est plus facile de signaler le problème directement sur place.
Quelques explications :

QU’EST-CE QUE SURICATE ?
Suricate permet de signaler les problèmes que vous rencontrez lors de vos loisirs et activités sportives de nature.
Une erreur de balisage, un panneau défectueux, un problème de pollution, un besoin de sécurisation, un conflit avec un propriétaire ou d’autres pratiquants… Remplissez le formulaire, localisez le problème et envoyez.
Votre signalement sera traité par des fédérations sportives de nature, des départements et des services de l’État en lien avec le Pôle ressources national sports de nature du ministère chargé des sports.
Vous serez tenu informé des suites données à votre signalement.

LE DÉVELOPPEMENT MAÎTRISÉ DES SPORTS DE NATURE
Depuis une dizaine d’années, le ministère des sports, les fédérations sportives de nature et les départements mènent une politique active de développement maîtrisé des sports de nature. Cette politique doit permettre un développement des activités dans le respect des milieux naturels.
Suricate a pour objectifs de :
· recenser les problèmes rencontrés sur le terrain par les pratiquants de sports et de loisirs de nature ;
· mutualiser les informations relatives à la connaissance et à la résolution des problèmes ;
· évaluer et d’optimiser la politique de développement maîtrisé des sports de nature pour le plus grand nombre.

Le portail Suricate permet d’adresser aux intéressés des messages de suivi dans le traitement de l’anomalie et d’en suivre la résolution.
Le délégué sécurité du CoDep et les délégués sécurité des clubs sont à votre disposition pour des compléments d’information.
Vous l’avez compris, grâce à votre portable (ordinateur ou téléphone), en quelques minutes, vous pouvez contribuer à la sécurité de tous en signalant les anomalies rencontrées.

Depuis votre ordinateur via le lien:

Le manque d’infrastructures cyclables continues est un des freins à la pratique du vélo, seul ou en famille.

Une carte des discontinuités cyclables à l’échelle de l’Ile de France est en cours de constitution, par des associations vélo d’Ile de France dont le Codep91 Cyclotourisme.

Sur cette carte, vous pouvez zoomer et cliquer sur les points déjà cartographiés.
Elle ne pourra être complète et viser à une certaine objectivité que grâce à vos signalements. 

Vous pouvez dès que vous remarquez une discontinuité, nous l’indiquer par mail.

Les renseignements à fournir sont les suivant :
  • La ville : exemple : La ferté-Alais
  • Le nom de la voie (exemple :RD 449 de Cerny vers Itteville )
  • Une description de la discontinuité (Interruption de piste cyclable)
  • La date à laquelle vous signalez
  • la solution que vous proposez : prolongation de la piste jusqu’à Itteville.
    Consulter la carte des discontinuités cyclables
La ligue d’ile de france de cyclotourisme a présenté lors de son Assemblée Générale en novembre 2013, la tableau représentant les responsbilités des cyclotouristes lors des accidents.
Elles sont regroupées en 8 catégories
  • Anomalies du réseau routier
  • Infractions des automobilistes
  • Personnes et annimaux
  • Malaises
  • Maitrise individuelle insuffisante
  • Maitrise insuffisante en groupe
  • Refus de priorité

Tout véhicule comporte des angles morts.
Cela veut dire que le conducteur n’a pas la vision à 360 degrès autour de son moyen de locomotion.

Ces angles morts sont donc des espaces à éviter absolument pour ne pas se transformer en angles de la mort.
Il n’est donc pas question de remonter la file par la droite pour être à côté du véhicule pour ceux qui seraient tentés de redémarrer les premiers.
Au travers d’un film, la FFVélo vous explique pourquoi rester à distance sécuritaire d’un camion.
L’association Droit au Vélo a publié un dépliant identifiant les risques 

Télécharger le dépliant
Télécharger le dépliant
Ils ont tous une signification particulière
Ci dessous est représenté les différentes catégories que vous pouvez rencontrer.
Danger

IndicationIntersection – prioritéStationnement

Interdiction
Obligation
Jalonnement cyclable
Panonceaux
Les panonceaux sont destinés à donner aux usagers des indications complémentaires à celles du panneau qu’ils complètent.
Ces indications peuvent préciser la portée du panneau.
Ils ont la forme d’un rectangle ou d’un carré.
Désigne les cycles

Désigne les installations aménagés pour handicapés physiques

Indique la distance comprise entre le signal et l’endroit où le conducteur doit marquer l’arrêt et céder le passage.

L’interdiction de stationnement est délimitée par un débute et une fin
Début d’interdiction
Panneau rond bordure rouge-fond bleu
S’il est inséré dans un carré, il signifie le début d’une zone

Stationnement interdit

Entrée de zone à stationnement interdit

Fin d’interdiction
panneau rond fond blanc cassé-bordure listel noir.
S’il est inséré dans un carré, il signifie une fin de zone

Sortie de zone à stationnement interdit

Ils peuvent aussi imposer certaines règles à des usagers particuliers (ex : piétons, cycles, bus)
 
Obligation
Panneaux rond fond bleu – Ils rendent obligatoire certaines directions.

Piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ou remorque

Chemin obligatoire pour piétons

 
Fin d’obligation
même panneau mais barré Rouge.

Fin de piste ou bande obligatoire pour cycle

Fin de vitesse minimale obligatoire

Panneau rond bordure rouge.

Accès interdit aux véhicules à moteur, à l’exception des cyclomoteurs

Accès interdit aux cycles
Circulation interdite à tout véhicule dans les deux sens
Sens interdit
Interdiction de tourner à droite à la prochaine intersection
Les panneaux de jalonnement d’un aménagement cyclable donnent aux usagers cyclistes les informations utiles leur permettant de repérer l’itinéraire sur lequel ils se trouvent et la ou les différentes directions qui s’offrent à eux pour poursuivre leur cheminement.
Panneau complémentaire d’identification d’un itinéraire cyclable
Panneau complémentaire de dénomination d’un itinéraire cyclable
Panneau de présignalisation courante des carrefours comportant une indication de destination
Panneau de position comportant une indication de destination
Panneau directionnel de position sans indication de destination, ni de distance
Ils signalent les règles de priorité à respecter dans les intersections.
Ils peuvent prendre différentes formes : triangle, losange, octogone.

Indication du caractère prioritaire d’une route

Arrêt à l’intersection dans les conditions définies à l’article R.415-6 du code de la route.
Signal de position
Intersection où le conducteur est tenu de céder le passage aux véhicules débouchant de la ou des routes situées à sa droite
Arrêt à l’intersection.
Signal avancé du AB4


Panonceau schéma
Les axes de circulations sont représentés par un trait vertical et un ou plusieurs
Il représente par un schéma l’intersection qui va être abordée et indique par un trait large les branches prioritaires.
La branche verticale dans la moitié inférieure du panonceau représente la route sur laquelle il est
Panneau carré fond bleu

Circulation à sens uniquePiste ou bande cyclable conseillée

Fin de piste ou bande conseillée

Installations accessibles handicapés

Personnes à mobilité réduite

ils signalent une zone dangereuse où vous devez ralentir.
Panneau triangulaire bordure rouge.
En agglomération
Ils sont placés à environ 50 mètres du danger annoncé.
 
Hors agglomération
Ils sont placés à environ 150 mètres du danger annoncé.
Passage d’animaux sauvages
Débouché de cyclistes venant de droite ou de gauche
Passage pour piétons
Ralentisseur de type dos-d’âne
Share This